Aigné fait son "GRAND DEBAT NATIONAL" 28/01/2019

Lors des vœux de la Mairie, certains habitants ont exprimé le souhait de proposer un ou plusieurs débats sur notre commune. La mairie souhaite s'associer à cette démarche  en facilitant l'organisation des  échanges.  

Débat public, organisé par trois citoyens de la commune.

 

Vendredi 8 février, salle polyvalent d'Aigné (salle Harvengt Lambert , route de Maquère) à 20h.

DEBAT PARTIE 1
Thèmes choisis :
La fiscalité et les dépenses publiques. (pour consulter des ressources cliquez sur les thématiques)

L'organisation de l'état et des services publics.

 

 [edit : vos commentaires sont les bienvenus pour orienter l'organisation des débats futurs ]

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    M.Willaert (vendredi, 18 janvier 2019 19:14)

    Bravo pour cette décision qui arrive un peu tardivement. Je ne suis pas d'accord pour publier mes réflexions sur ce site ces questions doivent rester dans le respect de l'anonymat, car cela ne concerne plus en direct la gestion de la commune
    mais toute notre organisation politique.

    Cordialement

  • #2

    Loïc JOUVIN (samedi, 19 janvier 2019 12:57)

    Remarque pertinente, je pensais la même chose mais mon message n'était peut être pas suffisamment clair! j'ai donc édité mon message.

  • #3

    M.Willaert (samedi, 09 février 2019 11:12)

    Merci aux organisateurs de ce premier débat; Les sujets apportés par les participants, ont démontré que l'humain est bien présent,et ne demande qu'être plus pris en compte. Le témoignage d'une infirmière nous a particulièrement touché , montrant la grande misère du milieu médical présent et surtout à venir. La question soulevée sur une Europe politique a semblé utopique, n'avons nous pas eu cette même réaction à la fondation de celle-ci? Je voudrai aussi reprendre la Sénatrice présente, sur la C S G, l'augmentation de celle-ci n'est pas de 1,7% mais 1,7 points, soit 26% il y a des erreurs à ne commettre à ce stade . Je souhaite que le prochain débat soit aussi participatif, avec surtout plus de jeunes , malheureusement absents .
    Bien cordialement